Wednesday, February 23, 2011

French class

Our students majoring in French have studied a masterpiece of french literature.

Afterward, they wrote more personal stories imitating the style of the writers they worked on.

This is an example of their progress, written by Bailey Moffit:



« Du temps avec mes grands-parents »

Imitation de Marcel Pagnol

J’avais l’habitude de passer presque chaque été chez moi avec mes grands-parents. J’adorais ça parce qu’il y avait toujours quelque chose d’amusant à faire. Une fois, ma grand-mère m’a acheté un kit de tubes de peinture classés par numéro. Elle m’a aidé à peindre l’image d’un animal du zoo.

Cette peinture est d’ailleurs toujours accrochée sur son mur aujourd’hui. Mais meilleurs souvenirs d’enfance remontent à cette époque. Je passais tous les étés dans la maison de mes grands-parents. Je me suis toujours sentie plus à l’aise chez eux. En particulier, lorsque mes parents se sont retrouvés en instance de divorce. J’ai apprécié le séjour chez mes grands-parents et le fait de m’éloigner de tous les combats de mes parents. Ma grand-mère et mon grand-père m’ont vraiment donné des leçons de vie, et je n’échangerais cela pour rien au monde.

Mes grands-parents ont vécu dans la même maison toute leur vie. Elle est remplie de tous leurs souvenirs. Par exemple, mon grand-père aime chasser et pécher. Il aime aussi sculpter le bois et peindre. Ma grand-mère est passionnée par la couture et la broderie. Elle dispose de deux pièces dans la maison occupées par des machines à coudre. Comme mon grand-père, elle aime également peindre. Certains de leurs tableaux préférés sont accrochés sur leurs murs, et je les trouve vraiment beaux. Naturellement, il y a aussi un certain nombre de photos de moi sur leurs murs, car je suis leur seule petite-fille. Mes grands-parents sont le plus heureux des couples que j’ai rencontrés, et j’espère avoir un mariage comme le leur un jour. Ils ne se disputent jamais et ils font toujours des choses l’un pour l’autre. Par exemple, mon grand-père prépare le petit déjeuner de grand-mère tous les matins pour qu’elle puisse dormir un peu plus longtemps. Ma grand-mère permet a mon grand-père d’aller a la pèche tous les jours si il le désire. Ils m’ont toujours gâté. J’ai passé de nombreux étés et de nombreuses vacances de Noël dans leur maison. Je m’y suis régalé de brioches à la cannelle et de café, même si ma mère ne veut pas que je boive de café.

Une fois, mon grand-père m’a emmené à la pêche avec lui. C’était affreux. Je pensais que ca allait être une grande aventure mais je me suis ennuyée. De plus, il faisait très chaud. C’était une chaude journée d’été et j’étais fatiguée d’être assise dans un bateau attendant que quelque chose se passe. Je voulais rentrer chez moi et cuisiner avec ma grand-mère ou mon amie Sarah. Au lieu de cela, j’étais coincée dans un bateau avec mon grand-père. Nous avons eu quelques bonnes discussions, mais nous étions quand même coincés dans un bateau. Il s’attendait à me voir rester là toute la journée. Nous avions même apporté nos déjeuners avec nous afin de ne pas avoir d’excuses pour partir. Je n’ai attrapé qu’un seul poisson et nous avons du le rejeter car il était trop petit pour le garder. Mon grand-père attrapa beaucoup de poissons, mais nous n’en avons gardé que quelques-uns. En fin d’après midi, il a commencé à pleuvoir. Au début, il faisait très doux et mon grand-père m’a dit que nous avions bientôt fini. Heureusement, il a commencé à pleuvoir plus fort et nous avons du revenir vers la rive. Je n’ai jamais été plus heureuse de m’asseoir dans la voiture.

Quand nous sommes rentrés chez mes grands-parents, ma grand-mère et moi avons fait du pain à la cannelle et nous avons regardé un film. Alors que nous attendions que le pain cuise, j’ai dit à ma grand-mère que je m’étais ennuyée à la pèche avec grand-père, et je l’ai supplié de ne jamais me renvoyer à la pèche avec lui. Elle a ri et m’a dit que quand je serai vieux comme mon grand-père, j’irai probablement comme lui à la pèche. J’adore faire des brioches a la cannelle avec ma grand-mère, surtout depuis qu’elle me permet de mettre le sucre glace lorsque la cuisson est terminée. Une fois que les rouleaux à la cannelle furent cuits et qu’ils eurent refroidis, nous nous sommes assis devant l’émission préférée de ma grand-mère « Everybody Loves Raymond , ». Mon grand-père avait fait un feu dans la cheminée, et nous avons éteint toutes les lumières à l’exception du téléviseur afin que nous puissions en profiter. Ce fut une journée très ennuyeuse, mais étant donné que je l’ai passé avec mon grand-père, je n’ai pas perdu mon temps. Il est évident que ce que j’ai surtout apprécié fut de manger du pain à la cannelle avec du lait froid.

Passer l’été avec mes grands-parents a été une de mes choses préférées durant mon enfance. J’ai aimé toutes les choses que j’ai apprise avec eux, comme la peinture, la pêche, ou faire des brioches à la cannelle. Je me suis toujours sentie rassurée avec mes grands-parents. Je n’ai jamais eu de corvées à faire. Je pouvais faire la grasse matinée si je le désirais, bien que parfois ma grand-mère me réveillait tôt et me faisait faire une sieste dans l’après-midi. Les siestes ont toujours valu le coup avec moi parce qu’ainsi j’étais énergique pour le reste de la journée. Je voudrais pouvoir retourner dans mon enfance parfois, et revivre le temps que j’ai passé avec mes grands-parents. Je vais encore les voir de temps en temps, mais il est de plus en plus difficile de trouver du temps maintenant, et je ne peux jamais rester plus de quelques jours. J’aime la façon dont mes grands-parents me traitent. Ils ne me jugent pas. Mon grand-père n’était même pas fâché du fait que je n’ai pas aimé la pèche. Il était content que j’essaye.

Bailey Moffit

No comments:

Post a Comment